La terre, comment y retourner sans la retourner ?

Savez-vous pourquoi les paysans retournent la terre ? Le but originel était d’enterrer les graines, de les priver de la lumière nécessaire à leur germination et ainsi d’éviter que les cultures soient envahies de « mauvaises herbes ». Ce procédé a gardé ses vertus tant que l’homme travaillait la couche superficielle du sol. Mais au cours du 20ème siècle, la mécanisation et l’intensification de l’agriculture ont changé la donne : la terre a été retournée de plus en plus profondément. Un paradoxe quand on sait que la terre « vivante », la couche végétale, n’occupe que les 10 premiers centimètres du sol… Au Domaine de Saint-Géry, notre potager prospère autrement, sans être continuellement retourné : nous enrichissons sa terre progressivement.
Comme chaque année en novembre, nous avons coupé et mis au sec le bois de la propriété. Les buches alimenteront tout l’hiver la chaudière du Domaine, tandis que les petites branches et les rameaux broyés viendront se composter directement dans le potager en complément des engrais verts pour nourrir la vie du sol … Et en plus ils masqueront la lumière aux graines de ces herbes indésirables qui gênent tant les jardiniers, CQFD.