Gerçures : essayez l’herbe des fées

Chaque été, à la Saint-Jean, nous récoltons minutieusement en famille, les petites fleurs jaunes des bouquets d' »herbe des fées », plus connues sous leur vrai nom de « millepertuis ». A partir de ces fleurs, on prépare une huile aux propriétés cicatrisantes.
Pour cela, Pascale fait macérer les fleurs de millepertuis dans un flacon d’huile. Elle utilise l’huile vierge extraite par pression à froid des tournesols que nous cultivons. Il suffit ensuite de placer le flacon au soleil pendant un mois, jusqu’à ce que l’huile prenne une jolie couleur rougeoyante.
Particulièrement apaisante sur les brûlures du cuisinier et les gerçures hivernales, vous pourrez la conserver pendant un an.