Carpaccio de potiron Rouge d’Etampes, poireau, et sirop de vinaigre de vin vieux

Recette pour 4 personnes :
– 300 g de potiron
– 1 jeune poireau
– Sésame grillé
– Sirop de vinaigre de vin vieux
– Fleur de sel, poivre blanc du Penja
– Huile d’olive

On ne sait pas que le potiron peut aussi se manger cru, il en va de même pour le poireau (qui appartient à la famille des alliacées comme l’ail et l’oignon). Pourtant, ces deux légumes d’hiver préparés crus vous apportent une fraicheur toute printanière.

Commencer par préparer le sirop de vinaigre, en faisant réduire dans une casserole du vinaigre de vin (vieux si possible) sans faire bouillir jusqu’à obtention d’un liquide sirupeux. Laisser refroidir.
Couper en fines lamelles (maximum 1 mm d’épaisseur), à la mandoline, un tronçon de potiron préalablement épluché et épépiné.
potiron_mandoline.JPG

Disposer les lamelles sur quatre assiettes, en les disposant comme une corolle (vous pouvez utiliser un cercle pour avoir une présentation plus soignée).
potironcercle1web.JPG

Laver le poireau, couper le vert sombre pour ne garder que le vert tendre et le blanc que vous cisèlerez très finement.
poireaumandoline.JPGParsemez-en le potiron.
potironcercle2web.JPG

Assaisonner le plat en versant un filet d’huile d’olive puis le sirop de vinaigre de vin vieux.
Saupoudrer de graines de sésame, de pluches de persil et de fleur de sel.
potironcercle3web.JPG

Servir aussitôt.
Le goût sucré du potiron et du sésame est très harmonieux avec le côté aigre-doux et acidulé du vinaigre réduit.
Carpaccio_de_potiron.JPG