Une truffe de terroir

La truffe est invisible parce qu’elle loge sous terre, mais elle « marque » son territoire, et c’est elle qui façonne son paysage.
Les terrains où elle se développe, sont reconnaissables entre tous. Il faut scruter le paysage pour découvrir son jardin…
La main de l’homme est une condition nécessaire, mais pas suffisante. La truffe a besoin d’alliés « sur le plancher des vaches ».

truffiere-0054
Ainsi les ovins ou les chevaux font le « ménage », en débarrassant le terrain de la broussaille et les arbres de leurs excès de ramure.
En faisant cela, ils lui garantissent la lumière. Et c’est eux, aussi, qui nourrissent la terre où elle aime grandir.
Le premier rôle de l’homme consiste en fait à les aider à faire ce travail.
Mais la truffe a également d’autres précieux complices dans le sous-sol : les vers de terre, qui passent leur temps à aérer sa demeure.
En toute logique, la truffe fuit les terrains où tout cela se passe « à l’envers » : mécanisation à outrance, engrais chimique, pesticides, aucune présence animale, etc.

Lorsque chacun fait son ouvrage, la truffe appose enfin son « sceau » : c’est « le brûlé », ce rond au pied des arbres, sans herbe. Là, on peut se dire : nous sommes chez elle.

Helico_13

Attention ! Cela ne signifie pas qu’elle est là, mais elle peut arriver à tout moment … selon son désir.
Voilà  25 ans que nous l’observons et que nous essayons de l’apprivoiser sur nos truffières.

Commander