Etude morpho cristalline Farine de grande distribution Conventionnel

 Etude morpho cristalline

Farine de grande distribution

Conventionnel

CONVENTIONNEL grande distribution 

 par Margarethe CHAPELLE
http://www.oenocristal.com/

DESCRIPTIF TECHNIQUE

 Image mono centrée dont l’axe est placé au milieu  de la formation

La signature de ce centre présente un stade de type floral  avec des influences végétales

Relativement  dense le processus formateur est dilaté

Trois champs visibles, identifiables avec une texture différente pour chaque zone

Pas d’inclusions

Présence de  taches en bordure du champ périphérique

De petits épaississements des faisceaux sur certains sites majeurs mais à leur extrémité seulement

Pas de sédimentation en croix mais l’aspect global est  fibreux

Fermeture  des aiguilles dans le champ médian

L’équilibre fluide gazeux est médiocre

Légère  tendance lacuneuse

 Le rapport acide base est bon sans dominante ou déficience du pole acide

Des fourches et des cassures sont placées dès la sortie du champ médian

La bande périphérique est fine et sans bifurcation avec des zones effacées

 Hétérogène et peu performant


 

Farine de grande distribution

Conventionnel

 

COMMENTAIRE DU DESCRIPTIF

 L’axe central de l’image est placé haut ce qui indique un produit  dont le métabolisme est jeune ce qui ne correspond pas au reste du tissu

La signature n’est pas du tout en accord avec le  produit ; elle annonce que l’on est  à cheval sur deux cycles : les influences restantes qui sont végétales assorties à une signature florale sont des marqueurs de manque de maturité très important ; le cycle fruit ou graine est dans la logique que ce soit pour l’alimentaire ou la semence.

 Mais dans le cas ou ils seraient destinés à la nutrition on n’aura pas accès à  certains éléments utiles

Par contre en ce qui concerne le tissu on se retrouve ici dans une étape de maturité supérieure qui n’est pas du tout en accord avec le processus formateur

La première partie de l’image est épaisse  et relâchée  ce qui montre une répartition de certaines données hétérogènes

La dilatation du centre est logique dans la mesure ou les produits ne sont pas parvenus à boucler certaines phases on va avoir une conservation à l’air libre aléatoire

Ensuite  on passe dans le champ médian ou les informations sont en accord avec les marqueurs types du produit  lorsqu’il vieillit : des flabelles courtes et souples qui sont très ouvertes, un peu trop,  confirment que l’on se situe sur des éléments endommagés soit par le conditionnement, soit par ce que le produit d’origine était de mauvaise qualité dès le départ (je pense que les deux cas de figure sont présents)

Les énergies sont grossières  dans l’ensemble  que ce soit dans l’organisation ou dans les processus de croissance et les petites épaississements en fin de faisceaux montrent une tendance à la minéralisation (cela se traduira souvent par des zones dures sur le végétal ou son produit final comme le blé)

On ne se situe donc pas sur un excès de jeunesse ou de forces exubérantes mais bien sur un produit qui commence à vieillir et qui est assez pauvre en éléments nutritionnels jeunes  

Des taches induisent que l’on a une certaine sècheresse du sous-sol avec des écarts de température important au cours de la croissance sur un sol dur ; la gestion du milieu humide a été difficile et surtout peu équilibrée

Son rapport acide base est équilibré et donc n’est pas en cause pour justifier la perte en forces de croissance

Légère  contamination visible ; le blé a effectué sa croissance dans un milieu qui ne montre pas d’agressivité en excès  mais son support est déséquilibré

Le calcaire majoritaire est présent et certainement sur un sol fermé qui a maintenu des données lentes et peu performantes

Présence  de zone hydromorphe dans le sous-sol et de tassement avec  des blocages


               En conclusion

 Une image  très controversée donc : d’un coté un processus axé sur des éléments immatures et jeunes qui donnent accès à des informations dures et vieillissantes

Les données  encore en place sont  déformées et ne peuvent pas générer forces de croissance telles qu’on les attend pour stimuler ou apporter des énergies 

L’aspect global   du produit  ne correspond pas à ce que l’on souhaite en terme de nutrition ; le processus organisateur  est un peu affaibli mais néanmoins présent à ce stade

Il manque un cycle voire deux mais il a un tissu global de produit vieux et sec très végétal

Peu performant

Margarethe CHAPELle

Oenocristal