Les cueillettes sauvages

A la fois convaincu de la vertu des plantes et de l’impact de l’alimentation sur notre santé, chacune de mes sorties sur le domaine apporte son lot de découvertes.
Comment ne pas profiter par exemple, du millepertuis qui illumine la truffière au mois de juin ? Cicatrisant reconnu en macérat, il parfume aussi d’une note citronnée une simple salade.
Comment passer à côté des respounchous au printemps, ce tamier qui s’accroche aux tiges de notre blé et ressemble un peu aux asperges sauvages.

Le millepertuis : l’ami du cuisinier
Les pâquerettes, bellis perennis
Les girolles du Bois de l’Amour
Et tant d’autres choses, du pourpier sauvage au plantain, en passant par les fleurs et les baies de sureau, les pommes et prunes sauvages, ou les fleurs d’acacias, ….

20131020_182817

Et bien sûr les champignons comme l’amanite solitaire, le clavaire doré, les giroles, …

20131016_214828

Amanites solitaires

 

Sauge
IMG_0850.JPG

Thym

IMG_0859.JPG

Ciboulette
IMG_0855.JPG

IMG_0853.JPG

Basilic
IMG_0863.JPG

Baies de sureau
IMG_0872.JPG

IMG_0867.JPG

Framboises
IMG_0920.JPG

Mures sauvages
IMG_0930.JPG
Reine des prés

IMG_0966.JPG

Chénopode

IMG_0973.JPG

Prunes sauvages

IMG_0847.JPG